Cabo de Cruz, le brouillard est rentré par la fenêtre

Une porte ouverte, c’est facile. Tu rentres, éventuellement sans frapper. TU dis « Holà ! ». On te répond. Tu commandes « una cana » et Lourdes te sert ça avec une assiette de sardines, ou une part d’empanadilla. C’est facile.

Une fenêtre ouverte, c’est plus… comment dire ? Profond. Au premier étage, dans un des ouvrants de la véranda d’une de ces maisons galiciennes colorées en rouge. Cramoisi, brulé par le soleil et patiné par le sel et le sable. La dame a un regard fixe, tu crois que c’est sur toi. Tu dis « Holà ! » ou plutôt « Buenos dias ! », elle a cent ans, la dame. Tu passes à coté, son regard ne bouge pas. En fait, tu n’existes pas. Ou pas encore. Elle a cent ans, la dame.

Flo&GinCe matin, avec Gin, on s’est baladés de l’autre coté du port de pêche, là ou il y a une petite plage parsemée de cailloux. Le matin, à 8h, le soleil la réchauffait gentiment. On est revenus émerveilles par les couleurs des maisons, par les lauriers en fleurs, par le grenier à mais en pierre. Sur le port, en dix minutes, le froid est arrivé en apportant le brouillard. En dix minutes on voyait à peine l’étrave de Roz Avel. Il parait que c’est comme ça dans les Rias. Ca vient du bout, depuis l’Océan, c’est parce qu’il a fait très chaud hier. N’importe, c’est comme ça, on n’y peut rien. Lourdes, un café s’il te plait.

Des courageux s’animent entre les bateaux de pêche. Une yole à avirons, plein de rameurs. A la gouverne, une tout jeune fille. C’est bien, une fille, à la gouverne. Il y a trois jours on a vu une blonde gagner sa manche au kayak monoplace, championnat d’Espagne de « piraguismo ». Elle a pris la tête après le top départ et n’a rien lâché jusqu’à la fin. Comme quoi, les blondes…

Dans deux heures on part pour Ria de Pontevedra, juste à coté. On n’a plus envie de trainer à Arousa, ou alors on y restera pour toujours. Hier, Aglaé disait qu’ici aussi, elle pourrait bien poser son sac. Mais non, pas encore. Il reste de l’eau a courir.

Bien à vous,

Le capitaine

Cabo de Cruz, 22 Aout 2013, 11h20

Publicités

À propos de Gu sur Roz Avel

Skipper of Roz Avel, a Kelly Peterson 44 cutter, built in Taiwan for Jack Kelly from San Diego, on a Douglas Peterson design. Sailing around the world without deadline or precise destination. Been in Galicia, Portuguese coast, Algarve, Andalucia. Waiting to put at sea again, she spends a tranquil winter in Saïdia, Oriental Morocco

Publié le 22 août 2013, dans Espagne, Galice, Roz Avel, traditions locales, voyages. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. bonjour et bravo pour votre voyage, je suis en admiration de votre courage depuis les pontons d arzal et le debut de votre aventure qui fait rever.
    merci pour le lien internet , les belles photos et les recits , on s y croirait, j ai l impression d etre avec vous ( ayant eu la chance de visiter votre bateau avant le depart )
    je vous souhaite bon vent et que cela dure longtemps thierry

    • Bon vent à toi aussi, Thierry, toi aussi tu fais des belles navs de temps en temps. Peut-être se verra-t-on dans les iles, Canaries, Madère ou Açores, l’année prochaine ? Ça aurait de la gueule, ça… Roz Avel a l’intention d’hiverner par la-bas, mais l’affaire n’est pas encore décidée..

  2. Hello! What lovely photos on your blog! I am afraid all I can take in at the moment till I reach for my dictionary !!! We are in Pobra do Caramiñal , arrived this afternoon. We are taking the bus to Noya tomorrow from here. It would be nice to see you again soon, we always get the binoculars on navy blue boats incase its you.
    Cheers Charlotte and Dan of Hestur x

    • Hello, Charlotte & Dan.
      We’re not very far from you, in a tiny little harbour (16,5€ / night for our boat, that’s really the lowest price we had since we bought the boat), Escarabote, Porto de Club Nautico de Barrana. We spent some nights anchoring in front of the lovely beach here, been on the other side of the bay, in Cabo de Cruz, and now we’re back in Barrana (the reason why we’re still here will be in the next article, so keep an eye on the blog).
      Nathalie’s trying local cuisine (she’s preparing an empanada for this evening’s dinner). I’m taking photos of each stade, soon on the blog in the « cuisine » part.
      The captain is looking for some mates to walk on the mountains up there. How about a trip in the mountains ?
      Have a nice stay in Pobra
      Nathalie & Florin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :